Leptitatelier.fr » Petits travaux » Métallier : comment devenir métallier ?
Le

Métallier : comment devenir métallier ?

Le métallier comme son nom l’indique est un professionnel dans le travail avec les métaux. Le métallier peut être serrurier, menuisier métallique ou même tôlier. Nous aborderons alors dans cet article, tout ce que vous devez savoir sur ce métier.

En quoi consiste le travail de métallier ?

Travailler comme métallier offre plusieurs choix de travail et de spécialités. Si nous prenons comme exemple les métalliers qui travaillent en atelier que ce soit à leurs propres comptes ou au sein d’une entreprise, ces derniers ont à manier différents types de métaux ( acier, fer, aluminium, laiton, cuivre … ) à l’aide de différents outils comme les plieuses, les rouleuses, les tours à métaux ou les cisailles, effectuant ainsi différentes actions comme le soudage et le rivetage. La technologie a permis aussi aux métalliers lors des découpages de pièces de métal, l’utilisation d’un outil informatique appelé TAO ( traçage assisté par ordinateur ) facilitant ainsi la tâche en lui apportant beaucoup plus de précision. Le métallier en atelier se retrouve alors à travailler dans un milieu bruyant, à des horaires variables non constantes chaque semaine, nécessitant une force physique suffisante pour déplacer des charges lourdes mais aussi, un respect des normes de protection en portant les vêtements et accessoires nécessaires, tel que les casques et les lunettes pour se protéger.

Ceci dit, le métallier peut travailler aussi dans les chantiers et les bâtiments, en effectuant lui même le placement des pièces qu’il a confectionné, comme les serrures, les portes et les grilles, il peut même confectionner les rampes d’escalier si des compétences en ferronnerie d’art sont acquises.

Les revenus d’un métallier établi à son propre compte sont estimés à environ 3000 euros par mois.

Quel parcours faut-il suivre pour devenir métallier ?

Un métallier se doit d’avoir le profil adéquat pour exercer son métier, comme la carrure physique ou les notions de base indispensables dans l’utilisation des outils Ceci dit, il est obligatoirement nécessaire d’avoir l’un des diplômes et formations suivantes :

  • Niveau CAP outillage en moules métalliques.
  • Niveau CAP serrurier métallier.
  • BP métallier.
  • Un BAC pro dans l’un des domaines suivants : fonderie, menuiserie, aluminium, ouvrages des bâtiments, réalisation d’ouvrages chaudronnés …

Et pour les BAC + 2 , le choix se fera entre :

  • BTS architectures en métaux.
  • BTS fonderie
  • BTS forge.
  • BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.

Le métallier cependant peut se spécialiser dans plusieurs spécialités, lui donnant ainsi plus d’opportunités de travail et plus de qualifications. Après plusieurs années d’expérience, le métallier peut voir plus grand et ouvrir sa propre entreprise ou voir même gérer son propre chantier.

Les petits articles :