Leptitatelier.fr » Petits travaux » Puits canadien : est-ce un système avantageux ?

Puits canadien : est-ce un système avantageux ?

Le puits canadien ou puits provençal, est un système de chauffage naturel qui se base sur la géothermie comme principe de fonctionnement. En hiver, la terre est plus chaude en profondeur qu’en surface, et c’est le contraire en été. Ce principe bien connu est donc exploité pour chauffer ou refroidir les maisons, selon les saisons.

Puits canadien : dispositif vraiment avantageux

Le puits canadien est muni d’un conduit d’aération, une borne installée en dehors passe sous terre, et débouche à l’intérieur de la maison. La borne filtre tout d’abord l’air externe qui est ensuite conduit sous le sol. En passant sous terre, l’air transporté change de température pour se réchauffer en hiver ou refroidir en été. Il est ainsi libéré dans la maison à un degré meilleur que celui externe, ce qui permet de profiter d’une température optimale à n’importe quelle saison.

En plus d’être une source de bien-être et de confort, ce moyen est plus économique, car en gardant l’intérieur à une température toujours ambiante, l’utilisation des autres moyens de chauffage sera moindre, ce qui diminue la consommation en gaz et en électricité. Ce moyen est écologique, l’énergie utilisée est purement naturelle, en plus d’être 100% renouvelable, et il n’y a aucunes émanations polluantes.

Ces puits canadiens offrent la chance d’avoir un air plus sain à respirer, ce qui n’est donné pas de nos jours. Grâce aux filtres de la borne, une grande quantité de polluants et de produits toxiques est arrêtée, ce qui offre un air de bien meilleure qualité.

L’entretien de ces puits est facile est ne demande pas beaucoup de travail, et sa durée de vie est relativement grande.

Puits canadien : les inconvénients

À première vue, ces puits sont parfaits. Néanmoins, comme toutes choses, ils possèdent quelques inconvénients :

  • coûteux : l’installation de ces puits est assez coûteuse car elle demande des travaux assez importants. Même la rénovation est chère. Il faut donc penser à installer un système neuf et de bonne qualité.
  • risque de contamination : avec le temps et les grandes variations de température ou bien à cause d’une mauvaise installation, des condensations d’eau peuvent se former à l’intérieur du conduit, ce qui encourage la prolifération de bactéries. Pour y remédier, le mieux est d’installer une pompe pour aspirer l’eau.
  • les mauvaises odeurs, également à cause de la stagnation de l’eau.
  • empoisonnement au Radon : c’est un gaz radioactif naturellement présent dans la terre. Si les conduits sont endommagés, ce gaz peut être conduit avec l’air et être libéré dans les maisons. Respiré à grande dose, il peut provoquer des maladies graves, notamment des cancers. Avant l’installation, il faut contrôler la teneur du sol en ce gaz.

Malgré ces inconvénients, le puits canadien reste un dispositif très efficace. Il suffit d’un entretien régulier et d’une installation qui suit les normes pour remédier à ces problèmes.